Archive for mars 14th, 2012

En savoir plus sur l’épargne logement (PEL et CEL)

Compte épargne logement
De nos jours, l’épargne logement fait partie des placements préférés des Français. Permettant de se constituer une épargne sur le long terme tout en bénéficiant d’une rémunération intéressante, cette offre proposée par les entités bancaires a le vent en poupe.

L’épargne logement est constituée de deux types de solutions: le PEL et le CEL. Fonctionnant de manière différente, ils ont pourtant un but commun: épargner dans le but de faire un achat immobilier.

Le PEL ou plan épargne logement consiste à épargner un minimum de 540 € par an sur un compte rémunéré à un taux annuel de 2,50 % . Le détenteur du plan doit faire un versement initial de 225 € et peut déposer un maximum de 61 200 €.

Le CEL ou compte épargne logement peut être ouvert avec un versement initial de 300 €. Le propriétaire du compte doit ensuite faire des versements libres de 75 € minimum. Le taux du CEL s’élève à 1,50% par an. La somme maximale pouvant être déposée sur le compte est de 15 300 €.

Ces deux types de compte sont destinés à l’achat ou à la rénovation d’un bien immobilier. Ils permettent de faire un prêt épargne logement à des conditions privilégiées.

Même si le taux du CEL est plus bas, il permet, après 18 mois d’épargne, de faire un prêt épargne logement de 23 000 € maximum à un taux d’emprunt s’élevant à 3 %. Le PEL, quant à lui, permet de demander un prêt de 92 000 € à 4,20 % au bout de quatre années d’épargne.

Les deux livrets donnent également la possibilité de profiter d’une prime d’Etat dans le cadre d’un prêt destiné à investir dans l’immobilier. Les projets à caractère écologique auront droit à une prime plus avantageuse.

Investir dans les métaux précieux

Prix des métaux
En cette période post-crise, on se demande parfois dans quoi investir notre argent. L’immobilier est destiné aux personnes ayant beaucoup de liquidités tandis que les actions émises par les sociétés ne sont pas toujours des titres très sûrs. On peut alors se rabattre sur l’épargne, mais elle est plafonnée et peu rentable il faut bien l’avouer. Alors un placement intéressant peut être celui de l’investissement dans les métaux.

En effet la bourse permet d’investir dans le cuivre, qui atteint un prix record chez les ferrailleurs ou encore du métal roi, l’or. Depuis plusieurs années le prix des métaux ne cesse d’augmenter. Ainsi le prix du cuivre chez le ferrailleur peut atteindre 4 € le kilo. Et le prix de l’or 24 carats au gramme, lui, atteint facilement les 55 $. On comprend aisément les voleurs de cuivre et autres organismes d’envoi d’or par la poste lorsqu’il s’agit d’appréhender, licitement ou non, les métaux.

Mais pour vous le meilleur moyen de gagner de l’argent vu le prix des métaux est la spéculation et donc l’investissement dans l’or et dans le cuivre qui sont les deux valeurs qui montent en flèche. De plus l’or a une telle aura qu’il est très difficile d’imaginer que son court baisse. En effet même durant la crise, lorsque la plupart des valeurs boursières s’effondraient, le prix de l’or 24 carats au gramme restait stable.

Pour ce qui est du cuivre, la demande étant de plus en plus forte, et on peut en juger du fait du prix du cuivre chez le ferrailleur, qui ne cesse, lui aussi, d’augmenter; On peut aisément prévoir qu’aucune chute du prix de ces deux métaux n’est à prévoir pour les années à venir. Alors si vous devez investir, investissez votre argent dans les métaux.

Qu’est ce que le Livret Developpement Durable (LDD) ?

Le livret de développement durable (LDD)
Le Livret Developpement Durable, aussi appelé LDD, est l’évolution directe de l’ancien Codévi (compte pour le développement industriel créé en 1983). Depuis sa création en 2007, le LDD est une épargne dirigée par l’état, à la manière du classique livret A.

Le parallèle est d’autant plus important que le taux LDD est depuis le 1er août 2011 le même que celui du livret A, soit 2,25%. Le taux LDD peut évoluer, mais ne varie pas selon les banques puisqu’il est géré par l’état. Les principaux avantages du Livret Developpement Durable sont d’être défiscalisé et non bloqué. Un livret défiscalisé, c’est un compte dont les revenus ne sont pas taxés.

C’est donc une épargne sûre et garantie. Aussi, c’est une épargne très flexible, puisque vous pouvez y ajouter ou retirer de l’argent quand cela est nécessaire, sous un plafond de 6000 €, et en veillant à toujours y laisser 15 € au minimum, sous peine de fermeture de votre livret. Ce type de compte pourra donc, par exemple, être utilisé en complément d’un livret A, en sachant que vous ne pouvez ouvrir que deux LDD par foyer fiscal.

En épargnant sur ce type d’épargne administrée, vous contribuerez au financement des PME, ainsi qu’au financement des travaux liés à l’économie d’énergie dans le bâti ancien. En effet, c’est depuis le passage du Codévi au Livret Developpement Durable que les banques ont le droit de prêter de l’argent aux particuliers pour des travaux d’économies d’énergie. L’aide aux PME est, elle, une caractéristique qui existait déjà lorsque ce livret s’appelait le Codévi.